Meetic plombé par son échec en Chine

G. G. avec AFP

— 

La fin de son aventure chinoise a gâché l'année de Meetic. Le numéro un européen des sites de rencontres sur internet a annoncé lundi une perte nette de 6,3 millions d'euros, contre un bénéfice net de 14,2 millions d'euros en 2007. En cause, des dépréciations d'actifs suite au désengagement du groupe du marché chinois.

Le bénéfice opérationnel avant amortissement des immobilisations (ROAA), indicateur de référence du groupe, chute lui aussi fortement (-42,6%), à 15,9 millions d'euros. La marge opérationnelle s'élève ainsi à 11,9%, contre 24,6% en 2007. En revanche, le chiffre d'affaires progresse quant à lui de 18,3% à 133,6 millions d'euros.

Meetic a vécu une année contrastée. Au second semestre, il a enregistré une rentabilité "nettement supérieure" en raison de la "montée en puissance du matchmaking". A savoir le service qui consiste à mettre en relation des internautes en fonction de leurs "affinités psychologiques" et qui se caractérise par un prix d'abonnement plus élevé que la formule classique. Dans le même temps, Meetic indique également avoir limité ses efforts d'investissement marketing "sur la fin de l'exercice 2008".

Pour 2009, le groupe confirme son objectif d'une marge opérationnelle (ROAA) comprise entre 20 et 25%, incluant l'intégration des activités européennes de l'américain Match.com à partir du second semestre. Meetic rappelle par ailleurs qu'il lancera "à la fin du premier semestre 2009" un nouveau site, Peexme, disponible à la fois sur le web et sur le mobile, à destination des 16-24 ans.