Semaine cruciale en vue dans l'affaire Madoff

J. Bx avec AFP

— 

Une semaine à marquer d'une pierre blanche dans l'affaire Madoff. Dès lundi 9 mars, un groupe d'avocats représentant des milliers de victimes de Bernard Madoff se réunit à New York pour plancher sur le dossier. Mardi 10 mars, le principal avocat du financier, Ira Lee Sorkin, dont certains membres de la famille figurent parmi les victimes de la fraude, sera auditionné par le tribunal de Manhattan. Enfin, jeudi 12 mars, Bernard Madoff doit être formellement traduit en justice.

Dans un document intitulé "Etats-Unis contre Bernard L. Madoff", remis au tribunal chargé de la plainte au pénal, le procureur Lev Dassin a annoncé vendredi 6 mars que le parquet allait "déposer une information concernant la décision de l'accusé d'éviter l'inculpation" par un jury, sans en préciser la date. Le document est "approuvé" et signé par Maître Sorkin. "On peut en déduire qu'il va plaider coupable, même si ce n'est pas dit clairement", a commenté le même jour pour l'AFP Jacob Frenkel, ancien enquêteur de la SEC, le gendarme boursier américain et ancien procureur fédéral. "Cela signifie qu'il n'y aura pas de procès devant un grand jury qui prononce l'inculpation et qu'on ira directement au verdict", a-t-il ajouté.

L'"alliance internationale" d'avocats doit par ailleurs lancer des propositions de défense et présenter les derniers chiffres de la fraude lundi 9 mars à New York. Créée à Madrid le 17 février dernier, elle rassemble 45 cabinets d'avocats représentant des milliers de victimes de Bernard Madoff un total de près de 5.000 avocats de 25 pays, dont les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la France, l'Allemagne, l'Italie, les Pays-Bas, la Suisse, le Luxembourg, le Brésil, l'Argentine, le Mexique ou encore Israël.

L'un des objectifs essentiels des cabinets, qui estiment que l'affaire Madoff va engendrer jusqu'à 22.000 procédures dans le monde, est l'échange d'informations et la compilation de données. Arrêté le 11 décembre dernier, Bernard Madoff, 70 ans, s'est lui même accusé d'une gigantesque fraude portant selon ses propres estimations sur 50 milliards de dollars. Il est assigné à résidence 24 heures sur 24 dans son luxueux appartement de Manhattan.