Gérard Larcher propose un "conseil de suivi de la crise"

— 

Créer un "conseil de suivi de la crise". C'est l'idée du président du Sénat. Gérard Larcher a proposé dimanche 15 février la création d'un "conseil de suivi de la crise", pour servir de cadre "permanent de dialogue" entre pouvoir publics et partenaires sociaux. "Je propose, et j'en ai fait part à mes interlocuteurs tant à l'Elysée qu'à Matignon qu'à mes interlocuteurs sociaux, le principe d'un conseil temporaire de suivi de la crise," a déclaré Gérard Larcher à l'émission "Le Grand Rendez-Vous" Europe 1-Le Parisien

Une telle instance devrait "permettre au gouvernement et aux partenaires sociaux d'avoir un lieu permanent de dialogue", a-t-il poursuivi, estimant qu'une telle structure pourrait être "présidée par le Premier ministre, ou par d'éminentes personnalités", citant le nom du ministre du Travail Brice Hortefeux. "Il faut qu'il y ait d'autres 18 février, qui se situent peut-être à un autre niveau qu'une rencontre directe avec le chef de l'Etat," a insisté Gérard Larcher, en référence au "sommet" avec les partenaires sociaux convoqué mercredi à l'Elysée autour du président Nicolas Sarkozy.

L'ancien ministre du Travail des gouvernements Raffarin et Villepin a par ailleurs estimé "qu'un certain nombre d'annonces, qui sans doute auront besoin d'être retravaillées, sont nécessaires" lors du "sommet" social du 18 février.