Air France-KLM déficitaire, supprime plus de 1.000 postes

— 

Air France-KLM a enregistré une perte d'exploitation de 194 millions d'euros au troisième trimestre de son exercice, et estime que l'environnement "continue de se dégrader". Sa perte nette est ressortie à 505 millions d'euros au terme de la période.

La compagnie aérienne annonce par ailleurs qu'elle va réduire de 2% ses capacités d'ici à l'été 2009 et qu'elle prévoit de réduire de 600 millions d'euros ses dépenses d'investissement durant l'exercice en cours. Le groupe a annoncé la suppression de 1.000 à 1.200 postes cette année, en gelant les recrutements et en ne remplaçant pas les départs à la retraite. L'an dernier, le groupe a déjà supprimé 2.000 postes en ne remplaçant pas les départs à la retraite.

Air France-KLM maintient cependant son objectif d'un résultat opérationnel positif pour l'exercice. Air France-KLM annonce en outre qu'elle va déboucler des positions de couverture liées à ses achats de kérosène.

Pour Pierre Boucheny, analyste chez Kepler Capital Markets, Air France-KLM vient d'émettre un nouvel avertissement sur résultat. "La direction lance un nouvel avertissement en tablant sur une perte de 200 à 400 millions d'euros au quatrième trimestre, contre une précédente estimation de 200 millions d'euros, en raison de la détérioration de la conjoncture en janvier-février", estime-t-il.

Ces difficultés sont partagées par d'autres transporteurs. Iberia a annoncé un recul important de son taux d'occupation en janvier de 77,3% à 74%, une baisse de 6,4% des capacités et de 12% du trafic, pour partie à cause des difficultés du groupe sur son marché domestique.