Nouvelles provisions pour Wells Fargo

E24 avec AFP

— 

Wells Fargo a indiqué jeudi 12 février au soir qu'elle avait dû provisionner 328 millions de dollars de charges supplémentaires, ce qui l'a amené à corriger à la baisse son bénéfice net 2008 à 2,7 milliards de dollars, au lieu des 2,8 milliards annoncés fin janvier.

La banque américaine, qui a récemment repris Wachovia au nez et à la barbe de Citigroup, affiche une perte de 2,7 milliards de dollars au quatrième trimestre, contre 2,5 milliards de dollars un an plus tôt.

Rapportée au nombre d'actions, cette perte s'élève à 84 cents, au lieu de 79 cents précédemment annoncés - encore plus loin du bénéfice de 33 cents qu'avaient à l'époque espéré les analystes.

La banque, l'une des plus prudemment gérées du pays, a expliqué que ce qu'elle considérait comme une moins-value latente sur certains investissements en titres perpétuels préférentiels s'était en fait avérée une perte définitive.

Cette mauvaise surprise est la conséquence "d'événements sur le marché du crédit", non précisés, survenus entre la présentation officielle de ses résultats 2008 et la remise de son rapport annuel aux autorités boursières.

Le titre Wells Fargo perdait 2% à 16,47 dollars dans les échanges électroniques après la fermeture de Wall Street.