La Bourse de Paris gagne 0,39% et dépasse les 3.100 points

E24 avec AFP

— 

La Bourse de Paris a terminé lundi 9 février sur une nouvelle progression. Le CAC 40 a gagné 0,39% à 3.134,87 points et poursuit son mouvement de rebond, dans un marché suspendu à l'adoption du plan Obama au Sénat américain.

De son coté, la Bourse de Londres a terminé en légère hausse, l'indice Footsie-100 des principales valeurs gagnant 15,74 points, soit 0,37% par rapport à la clôture de vendredi, à 4.307,61 points. Le Dax de la Bourse de Francfort a clôturé en hausse de 0,48% à 4.666,82 points.

Indécise, la place parisienne n'a guère réagi au compromis, obtenu vendredi au Sénat américain, sur des mesures de relance d'environ 780 milliards de dollars. Avant d'entrer en vigueur, ce texte devra être concilié avec le plan adopté par la Chambre des représentants, d'un montant total de 819 milliards. "Il y a beaucoup d'incertitudes sur le calendrier et l'ampleur du plan, qui nourrissent la volatilité des indices. Plus que jamais, on obéit à la tendance dictée par les Etats-Unis", a souligné Yves Marçais, vendeur d'actions chez Global Equities.

Faute d'avancées sur le front macroéconomique, la séance a été animée par le plan d'aide à la filière automobile, dévoilé par l'Elysée. L'Etat va prêter 6 milliards d'euros aux constructeurs en échange d'un engagement à ne pas licencier et à ne pas fermer de site en France. Renault (+7,16% à 17,82 euros) et Peugeot (+3,90% à 15,19 euros) ont fini en forte hausse.

ArcelorMittal (+0,11% à 22,09 euros), malgré un début de séance nettement dans le rouge, a confirmé la forte hausse enregistrée la semaine dernière, poursuivant son rebond après un deuxième semestre 2008 cauchemardesque en Bourse.

Vallourec a pris 2,09% à 87,90 euros, en dépit d'inquiétudes sur les intentions du groupe pétrolier britannique BP, "qui chercherait à couper les coûts d'investissement" et aurait donc moins recours au secteur parapétrolier, a expliqué M. Marçais.

Air France-KLM (+1,23% à 8,20 euros) a résisté à la chute de 23,3% de son trafic cargo et à la baisse de 1,9% de son trafic passagers en janvier.

Natixis a bondi de 5,93% à 1,25 euro, alors que la Commission bancaire mène un audit sur les comptes de l'établissement, destiné notamment à déterminer ses besoins en fonds propres. Selon Les Echos, les pertes de la banque atteindraient 2,5 milliards d'euros en 2008.

Christian Dior a été sanctionné (-0,75% à 44,46 euros) après l'annonce, par la holding de LVMH et Dior Couture, de résultats annuels décevants et de perspectives floues pour 2009. Nyse Euronext a dégringolé de 9,65% à 16,20 euros. L'opérateur boursier transatlantique est tombé dans le rouge en 2008, plombé par une lourde perte au quatrième trimestre.