Économie

Un prêt de 6 milliards pour l'automobile

L'Elysée présentera cet après midi à 16h30 un prêt atteignant 6 milliards d'euros, et réparti équitablement entre les deux constructeurs nationaux.

L'Elysée va annoncer ce lundi 9 février les modalités d'aides à l'indutrie automobile française, avec au coeur du dispositif un prêt de 6 milliards d'euros de l'Etat aux deux constructeurs nationaux, PSA et Renault. L'enveloppe pourrait être plus importante si Renault Trucks est pris en compte dans le calcul des aides. Le Président français réunira les acteurs du secteur automobile à 16H30 à l'Elysée. le Premier ministre François Fillon, le ministre en charge de la Relance Patrick Devedjian et le secrétaire d'Etat à l'Industrie Luc Chatel participeront également à cette réunion.

Le prêt pourrait être souscrit à un taux "légèrement inférieur à ce que trouveraient les deux groupes sur le marché (de 6% à 7%), mais davantage pour ne pas s'attirer les foudres de la Commission" européenne, ajoute le journal.

En contrepartie de son aide directe, l'Etat pourrait demander des garanties de "non-délocalisation" concernant les constructeurs et leurs équipementiers. Les rémunérations des dirigeants devraient également être revues.

Dans un communiqué de presse, l'Elysée annonce une rencontre à 16h30, ce lundi, entre le Président de la République et "les acteurs de la filière automobile", pour "évoquer les mesures de soutien face à la crise". Seront également présents le Premier Ministre, le Ministre en charge de la mise en oeuvre du plan de relance, ainsi que le Secrétaire d'Etat chargé de l'indsutrie et de la consommation.