La panne de Google: une erreur d'aiguillage

Guillaume Guichard

— 

Le moteur de recherche Google a rencontré des problèmes techniques importants jeudi 14 mai à partir de 17h, et ce jusqu'à 18h environ. "14% de nos utilisateurs ont subi un service ralenti voire même des interruptions", a expliqué Google sur son blog officiel dans la soirée. "Une erreur s'est produite dans nos systèmes, redirigeant une partie de notre trafic web via l'Asie, ce qui a créé un embouteillage".

Durant cette heure de perturbations, le site a répondu avec un délai inhabituel de plusieurs minutes aux requêtes des internautes. Sur Twitter, site de micro-blogging en temps réel, des milliers d'utilisateurs de par le monde témoignaient des difficultés rencontrées en se rendant sur les sites de Google (Google Analytics, GMail,...).

Google France, contacté par E24, avait reconnu les faits vers 19h: "A notre échelle, nous avons constaté la panne en France", a déclaré une porte-parole. "Mais tout est rétabli maintenant". Sur son compte Twitter, Google a indiqué vers 19h20 que le service était perturbé et s'est excusé "pour la gêne occasionnée".

Google avait reconnu par ailleurs dès 17h23 que Google Mail connaissait des problèmes techniques. "Nous sommes conscients qu'un problème affecte un petit nombre d'utilisateurs de Google Mail. Ces utilisateurs ne peuvent pas accéder à Google Mail", a alors écrit Google. Un peu plus d'une heure après (à 18h39), le service technique de Google indiquait que le problème avait été résolu et s'excusait "pour la gêne occasionnée".

Impact de la panne

Quel sera l'effet de cette panne sur le trafic des sites internet alimentés par Google? Lors de la dernière panne de Google, le 31 janvier dernier, 70% des internautes qui voulaient l’utiliser ont carrément renoncé à surfer. Durant les 50 minutes qu’a duré la panne, le trafic a baissé de 21,3%, sur les 54.689 sites observés par AT Internet. Le trafic a même plongé de 29,3% à 15h43, un quart d’heure après le début du dysfonctionnement.