Tokyo chute de plus de 3%, dans la foulée de Wall Street

E24 avec AFP

— 

La Bourse de Tokyo a perdu 3,12% vendredi 30 janvier, affectée par une série d'indicateurs économiques et de nouvelles catastrophiques pour l'économie japonaise, par le recul de Wall Street et par une vague de prises de bénéfices après les fortes hausses des derniers jours. A la clôture, l'indice Nikkei 225, moyenne non pondérée des 225 valeurs vedettes, a cédé 257,19 points (-3,12%) à 7.994,05 points. L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a lâché pour sa part 24,44 points (-2,99%) à 794,03 points.

Le gouvernement japonais a annoncé ce vendredi une nouvelle série d'indicateurs économiques désastreux en décembre: la production industrielle s'est effondrée de 9,6% sur un mois -un nouveau record historique-, le taux de chômage a bondi d'un demi point de pourcentage à 4,4% et la consommation des ménages a chuté de 4,6% en raison de la crise économique mondiale. Tous ces chiffres ont été bien pires que les prévisions moyennes des économistes.

De plus, selon le quotidien économique Nikkei, le géant automobile Toyota s'apprête à annoncer que sa perte d'exploitation pour l'exercice 2008-2009 atteindra 400 milliards de yens (3,3 milliards d'euros) au lieu des 150 milliards prévus en décembre. Cette information s'ajoute aux résultats exécrables annoncés la veille par les groupes électroniques Sony et Toshiba. Il n'en fallait pas plus aux investisseurs tokyoïtes pour vendre massivement leurs actions, encaissant au passage quelques bénéfices après trois séances consécutives de forte hausse de l'indice Nikkei.

La Bourse de New York avait pour sa part terminé en forte baisse jeudi, victime elle aussi de prises de bénéfices dans un marché refroidi par de mauvais résultats d'entreprises et indicateurs économiques: le Dow Jones avait perdu 2,70% et le Nasdaq 3,24%.