Le trafic aérien interrompu en Ile-de-France pour la nuit

— 

Le trafic aérien est interrompu en Ile-de-France jusqu'à 10h00 mardi, en raison de la tempête qui doit toucher une grande moitié nord de la France, a annoncé la direction générale de l'aviation civile (DGAC) à l'AFP. Météo France a placé 61 départements en vigilance orange en prévision d'une tempête.

Tous les vols qui devaient atterrir ou décoller d'Ile-de-France et notamment des aéroports de Roissy, d'Orly et du Bourget dans cette tranche horaire sont annulés, a expliqué un porte-parole de la DGAC qui demande aux passagers de ne pas se rendre dans les aéroports et de prendre contact avec leur compagnie. Les vols censés atterrir après 20h dans l'un des départements concernés seront déroutés au coup par coup, en concertation avec tous les acteurs du secteurs, compagnies, aéroports, contrôleurs aériens a précisé à E24.fr un porte-parole de la DGAC. Une cellule de crise a été mise en place.

Air France a annulé 200 vols court et moyen-courriers ainsi que 10 vols long-courriers lundi après la fermeture des aéroports parisiens par crainte de perturbations météorologiques. Deux vols long-courriers prévus mardi matin sont également annulés, a ajouté la compagnie, dans un communiqué. Il s'agit du vol Paris-CDG-New-York JFK prévu à 08h25 et de la liaison Paris-CDG/Beyrouth de 08h50. Air France a ouvert un numéro vert (0 800 240 260) pour renseigner ses passagers. Les passagers à l’étranger peuvent appeler le 33 1 57 02 10 58.

L'interruption du trafic, une première depuis 1974, a été décidée "pour assurer la sécurité des passagers et des aéronefs", précise le communiqué de la DGAC qui demande aux passagers de se renseigner auprès de leur compagnie. Pour les passagers se trouvant déjà en correspondance à Roissy, "1.400 chambres d’hôtel ont été réservées", ainsi que des bons de restauration, précise Air France. "Les clients au départ des escales de province ou d’Europe pour une destination impliquant une correspondance à Paris pourront se voir proposer, le cas échéant, une alternative sur KLM via Amsterdam ou sur une autre compagnie de SkyTeam." Tous les passagers concernés par ces annulations de vols pourront reporter leur voyage jusqu’au 9 mars 2009 ou l’annuler, sans frais, selon la compagnie.

"Par vent fort, pour des raisons de sécurité, les compagnies aériennes ne peuvent plus accoster les passerelles, ni tracter les avions, ni procéder à leur chargement. De plus, l'atterrissage et le décollage ne sont plus possibles lorsque la vitesse du vent atteint un certain niveau (en fonction du type de l'avion)", précise ADP dans un communiqué. Une forte tempête, moins intense que

celle du 24 janvier
mais "plus durable et plus étendue", touchera lundi en fin de journée une grande moitié nord de la France au-delà d'une ligne allant des Landes à la Franche-Comté, selon Météo France.