Les aliments bons pour le coeur, un marché à 2 milliards de dollars

E24 avec AFP

— 

Les alicaments ont le vent en poupe. Le marché européen des aliments présentés comme bons pour le coeur devrait pratiquement quadrupler d'ici 2014, pour atteindre 2 milliards de dollars contre 545 millions en 2008, selon une étude publiée mercredi à Londres par le cabinet Frost & Sullivan. "Le marché européen des ingrédients santé pour le coeur se développe de manière lucrative en raison de la croissance du secteur des alicaments, elle-même résultant d’un engouement des consommateurs du monde entier pour la forme physique", a indiqué le cabinet de conseil dans un communiqué.

Ce secteur "a généré des revenus de 545 millions de dollars en 2008 et devrait atteindre 2 milliards de dollars en 2014", selon lui. Le cabinet ajoute que ce marché a un fort potentiel dans des pays comme la France, en raison de "niveaux de consommation relativement faibles en comparaison avec les taux de prévalence" des problèmes cardiaques. De plus, si la réglementation européenne restreint pour le moment l'utilisation des allégations santé pour vendre des produits alimentaires, et en interdit notamment la mention sur les étiquetages, Frost & Sullivan rappelle que les industriels militent auprès de Bruxelles pour que cette pratique soit autorisée, comme c'est déjà le cas aux Etats-Unis.