La Fed viendrait au secours des banques américains

E24 avec AFP

— 

Lundi 9 février, le secrétaire américain au Trésor, Timothy Geithner, devrait présenter un nouveau plan de soutien au système financier. Ce plan doit modifier et complèter celui de 700 milliards de dollars (545 milliards d'euros) voté en octobre. La Réserve fédérale (Fed) devrait jouer un rôle accru dans ce nouveau plan de sauvetage de la finance. Selon la presse de samedi, Geithner aurait finalement renoncé à racheter directement les actifs à problème des banques. Selon le Wall Street Journal et le New York Times, le plan du gouvernement n'est pas encore totalement arrêté.

"Le plan final ne devrait pas prévoir la création d'une banque publique chargée d'acheter directement aux banques leurs actifs douteux, comme cela avait été envisagé", écrit le Wall Street Journal. "Au lieu de cela, le but serait d'étendre un programme de la Réserve fédérale chargé de relancer le crédit, entre autres moyens pour soulager les banques de leurs mauvaises mises", ajoute le journal.

Les journaux annoncent également, au conditionnel, que le nouveau plan prévoirait un mécanisme incitant des investisseurs privés à racheter les actifs douteux des banques, qui recevraient par ailleurs une nouvelle injection de capitaux publics.

Le plan du gouvernement doit être annoncé lundi à 10h00 (16h heure de Paris) par le secrétaire au Trésor, Timothy Geithner. Le governement Obama a annoncé qu'il comptait présenter un plan "complet" permettant d'aider les banques mais aussi d'une manière ou d'une autre les propriétaire de leur logement menacés de saisie car n'arrivant plus à rembourser leurs emprunts.

Selon le Wall Street Journal, les organismes de refinancement hypothécaires Fannie Mae et Freddie Mac, sous la tutelle des autorités depuis septembre, et l'organisme fédéral d'assurance des dépôts bancaires (FDIC) joueraient également un grand rôle dans le nouveau schéma dessiné par le gouvernement.