Microsoft va ouvrir ses propres magasins

E24 avec AFP, Dow Jones Newswires

— 

Microsoft va ouvrir ses propres magasins. Le premier éditeur mondial de de logiciels a annoncé jeudi 12 février le recrutement d'un vétéran du distributeur américain Wal-Mart Stres, chargé de piloter le développement d'un réseau de distribution en propre.

David Porter, qui était jusqu'ici chef de la distribution chez les studios d'animation DreamWorks Animation SKG, avait auparavant travaillé pendant 25 ans chez Wal-Mart, a indiqué le groupe dans un communiqué. "Définir le calendrier, les implantations et les détails spécifiques des boutiques prévues par Microsoft sera la première mission de Porter", a précisé Microsoft dans son texte. David Porter sera rattaché à Kevin Turner, le Chief Operating Officer de Microsoft.

Jusqu'ici Microsoft commercialisait ses produits soit à travers des accords avec les constructeurs informatiques, soit à travers des distributeurs indépendants. Il souhaite désormais se doter d'un troisième canal de distribution: des magasins à son enseigne, a-t-il indiqué. Le géant de Redmond n'a pas précisé combien de boutiques il envisageait d'ouvrir, l'investissement qu'il comptait y consacrer, ni quelles seraient les modalités de détention de ses magasins.

Touché lui aussi par la crise économique, Microsoft cherche des stratégies pour atteindre plus de consommateurs. L'an dernier, le groupe avait dépensé 300 millions de dollars dans une campagne de pub à la télé. On y voyait Bill Gates, le fondateur du groupe, et le comédien Jerry Seinfeld, vanter les mérites de la société, en riposte aux campagnes d'Apple lequel vante la plus grande convivialité de ses produits et de ses logiciels que ceux de Microsoft.

En se dotant d'un tel réseau de distribution de proximité, Microsoft souhaite "approfondir sa relation avec les consommateurs et apprendre de première main ce qu'ils veulent et comment ils achètent".

Cette annonce survient alors que certains distributeurs spécialisés dans l'électronique connaissent des difficultés, à l'instar de l'enseigne Circuit City. Dans le même temps, les ventes en magasins propres ne sont pas une solution anti-crise. Dans les derniers chiffres trimestriels qu'il a publiés, Apple a indiqué que le chiffre d'affaires moyen par magasin s'est contracté à 7 millions de dollars contre 8,5 millions un an plus tôt.

Apple, grand rival de Microsoft dans l'informatique, dispose d'un réseau de plus de 200 magasins en propre. D'autres électroniciens, comme Sony Corp., ont eux aussi engagé le développement de réseau de magasins dédiés exclusivement à leur enseigne.