Fiat et Chrysler négocient un partenariat stratégique

E24 avec AFP

— 

Le groupe automobile italien Fiat est en négociations avec l'américain Chrysler pour former un partenariat stratégique, qui pourrait passer par une prise de participation de Fiat dans Chrysler, affirme lundi le magazine spécialisé Automotive News Europe. "Fiat est en négociations avec Chrysler pour former un partenariat stratégique qui pourrait inclure une (prise de) participation de Fiat dans le constructeur américain en difficulté", affirme le magazine sur son site internet, citant des sources proches du dossier. "Ce pacte aiderait Chrysler à accélérer et à renforcer son plan de relance", poursuit Automotive News Europe. Interrogé par l'AFP, Fiat ne souhaitait pas faire de commentaire dans l'immédiat.

Selon Automotive News Europe, "Fiat pourrait donner à Chrysler accès à ses plateformes (de production), ses moteurs et ses (systèmes) de transmissions" de véhicules de petite et moyenne catégorie, afin que Chrysler puisse "rapidement bâtir une nouvelle et complète série de véhicules à traction avant et à faible émission" de dioxyde de carbone. En échange, "Fiat recevrait de l'argent ou une participation", ajoute encore le magazine généralement bien informé.

Le patron exécutif de Fiat, Sergio Marchionne, avait expliqué dans la presse début décembre que la seule solution pour faire face à la crise, pour son groupe comme pour tous les constructeurs, était de nouer des alliances ou des mariages. Tout juste renfloué par l'Etat américain, Chrysler, le plus petit des trois constructeurs de Detroit et celui qui est considéré le plus fragile, appartient au fonds d'investissement Cerberus.