Pour Larry Summers, la crise de 2008 est pire que la Dépression des années 30

E24 avec AFP

— 

La nouvelle administration américaine hérite "du pire système financier depuis la Dépression" des années 1930. Le conseiller économique du président Barack Obama, Larry Summers, n'a pas maché ses mots sur le plateau de la chaîne Fox News. "Lorsque, dans un quart de siècle, les gens reviendront sur le passé et étudieront les crises bancaires majeures, celle qu'aura connu l'Amérique en 2007 et 2008 va être une de ces crises" a-t-il ajotué.

Du coup, Larry Summers a plaidé pour l'adoption rapide du plan de relance, dont le Sénat devrait voter ce lundi 9 février une version d'un coût de 780 milliards de dollars, qui devra ensuite être réconciliée avec le plan voté par la Chambre des représentants, d'un montant de 819 milliards. Le montant total de ce plan pourrait donc avoisinner les 800 milliards de dollars (624 milliards d'euros).

Larry Summers a estimé que l'économie américaine aurait besoin d'être soutenue pour les deux prochaines années: "je pense que cette économie va encore avoir besoin de soutien pour deux ans".

Le directeur du Conseil économique national a assuré que les dépenses envisagées dans le plan de relance, notamment pour l'éducation et en partie pour l'assurance santé, ne seront "pas permanentes", alors que les républicains s'alarment du creusement du déficit et des aides apportées aux couches défavorisées et moins solvables.

"Le président a dit clairement que ce soutien temporaire à l'éducation est fait pour éviter que les collectivités ne licencient des professeurs", a poursuivi Larry Summers, rappelant les pressions budgétaires sur les collectivités à travers le pays qui réduisent drastiquement leurs personnels, de l'éducation à la police.