La BCE abaisse son taux à 1,5%, un niveau historique

E24 avec agences

— 

La Banque centrale européenne (BCE) a annoncé jeudi 5 mars une baisse de son principal taux d'intérêt directeur d'un demi-point à 1,50%, un niveau inédit depuis la naissance de l'institution il y a dix ans. La dernière baisse avait été annoncée en janvier dernier. Une pause avait été observée en février. En janvier, sur une télévision japonaise, Jean-Claude Trichet, le président de la BCE, avait indiqué ne pas vouloir aller jusqu'à un taux à 0%. "Si vous me demandez si nous pouvons aller jusqu'à zéro, je vous réponds "non, nous n'irons pas"", avait-t-il affirmé. Aujourd'hui, il répète encore une fois que le taux pourrait à nouveau baisser.

Avec des taux très bas, les experts pensent que l'institution pourrait recourir à des mesures moins conventionnelles, comme peut-être l'achat d'obligations souveraines, pour relancer le crédit. Jean-Claude Trichet, lors d'une conférence de presse jeudi 5 mars, l'a évoqué en indiquant que la BCE étudiait de possibles mesures d'assouplissement quantitatif pour stimuler l'économie.

Depuis octobre 2008, la BCE a abaissé son principal taux à cinq reprises, face à la détérioration rapide de l'économie de la zone euro accompagnée d'une résorption de l'inflation. De 4,25%, le principal taux est tombé à 1,50% en cinq mois, alors que la BCE n'avait suivi qu'une tendance haussière de son taux directeur de décembre 2005 à juillet 2008.

Par ailleurs, la BCE a révisé en forte baisse sa prévision pour l'économie de la zone euro en 2009, prévoyant désormais un recul de 2,7% du Produit intérieur brut en moyenne.