Bruxelles clôt sans suite une enquête contre RWE

AFP

— 

La Commission européenne a mis fin mercredi 18 mars à une enquête pour abus de position dominante contre le groupe d'énergie allemand RWE, qui a accepté de vendre son réseau de gazoducs en Allemagne. Bruxelles avait lancé cette enquête en 2007. RWE était alors soupçonné d'avoir exclu illégalement des concurrents potentiels sur le marché de la fourniture du gaz.

Fin mai, RWE avait proposé de céder dans les deux ans les quelque 4.000 kilomètres de gazoduc qu'il détient dans l'ouest de l'Allemagne. "Cette cession constitue une solution claire et durable aux préoccupations exprimées par la Commission", estime mercredi dans un communiqué la commissaire européenne à la concurrence Neelie Kroes. Cela "garantit que RWE ne pourra plus se servir du contrôle qu'elle exerce sur son réseau pour favoriser la société de production de gaz qui lui est apparentée aux dépens de ses concurrents", a-t-elle ajouté. Bruxelles a en conséquent décidé de clore sans suite son enquête contre RWE.