Les investissement étrangers dans le monde ont chuté de plus de 20%

— 

Les flux d'investissement étrangers dans le monde ont chuté de plus de 20% en 2008 en raison de la crise financière et économique, soit deux fois plus que les estimations antérieures, selon les chiffres fournis lundi 19 janvier par la Conférence de l'ONU pour le commerce et le développement (Cnuced). Les flux mondiaux d'investissements étrangers directs ont atteint le montant de 1.400 milliards de dollars (1.050 milliards d'euros) en 2008, en baisse de 21% par rapport à l'année antérieure, selon les statistiques préliminaires annuelles de la Cnuced.

En septembre dernier, l'agence onusienne avait avancé des prévisions de 10% de baisse par rapport à 2007, lorsque les flux mondiaux d'investissement étrangers directs avaient atteint le record de 1.800 milliards de dollars. La tendance à la baisse devrait se poursuivre en 2009 car de grands groupes mondiaux réduisent leurs coûts et leurs investissements en raison des mauvaises perspectives économiques, a prédit l'agence onusienne.

Les fusions-acquisitions internationales devraient subir "une nette baisse" par rapport au record de 2008 tandis qu'un "grand nombre" de projets d'investissements à l'étranger devraient être annulés ou reportés, a prévenu la Cnuced. Les économies développées ont été jusqu'à présent les plus touchées avec une chute d'environ un tiers en 2008 des investissements directs étrangers. Les pays en développement ont pour leur part réussi à maintenir un solde positif grâce à l'afflux d'investissements étrangers, a noté la Cnuced. Cependant, selon l'agence onusienne, les pays les plus pauvres qui ont été relativement épargnés jusqu'à présent pourraient être plus durement touchés en 2009.