Le trafic d'Air France-KLM baisse en janvier

— 

Sans grande surprise, le trafic de janvier d'Air France-KLM n'est pas au beau fixe. Sur le mois, "la crise a continué d'affecter le trafic affaires, provoquant un recul de la recette unitaire", reconnaît la compagnie aérienne franco-néerlandaise. Le trafic a baissé de 1,9% pour des capacités en diminution de 1,2%. Le coefficient d'occupation recule aussi de 0,5 point à 76,6%.

Dans le détail, le trafic du réseau Amériques augmente de 1,9%, et celui Afrique et Moyen-Orient, de 0,8%. Le réseau européen a en revanche chuté de 7,9%, principalement à cause "des intempéries qui ont amené la fermeture de nombreux aéroports pour plusieurs heures voire plusieurs journées", précise Air France-KLM.

Subissant également les effets de la crise, l'activité cargo a, pour sa part, enregistré une baisse de 23,3% de son trafic et de 10,4% de ses capacités, tandis que son coefficient de remplissage a reflué de 9 points, à 53,5%, est-il indiqué.