Fortis se prépare à un plan d'urgence

E24 avec AFP

— 

Fortis prépare un plan B si les actionnaires rejettent les modalités de sa vente au français BNP Paribas. Le vote doit intervenir lors d'assemblées générales le 11 février et 13 février.

Selon les quotidiens belges De Tijd et L'Echo, le groupe se prépare au pire et travaille sur un plan d'urgence pour assurer à Fortis Banque les liquidités nécessaires au cas où elle se verrait refuser l'accès au marché interbancaire (prêt entre les banques) après un "non" des actionnaires. Un plan de communication est également en préparation pour rassurer les épargnants et éviter une éventuelle ruée sur les agences bancaires, ajoutent L'Echo et De Tijd.

Car, si Fortis n'avait plus accès au marché interbancaire, la liquidité devrait être assurée par les crédits d'urgence de la Banque nationale belge (BNB), avec le soutien de la Banque centrale européenne (BCE). Fortis Banque aurait besoin de 30 à 40 milliards d'euros de liquidités par jour, soulignent les deux quotidiens, qui ajoutent que tout sera prêt pour activer la garantie d'Etat immédiatement si nécessaire.