Polaroïd racheté

Catherine Vincent

— 

Les actifs de Polaroïd, le pionnier américain de la photo instantanée, ont été acquis par deux fonds spécialisés dans la reprise de marques connues, selon les acheteurs que sont Hilco Consumer Capital et Gordon Brothers Brand. Ces deux fonds se sont vu reconnaître la marque et les droits de propriété intellectuelle de Polaroïd par un tribunal des faillites du Minnesota (nord des Etats-Unis). Ces actifs avaient été initialement attribués au fonds Patriarch Partners mais cette transaction n'a pas été ratifiée par la justice.

Les deux repreneurs entendent décliner l'image de Polaroïd, pour commercialiser toute une série de produits grand public, ont-il annoncé. Ils ont déjà racheté ces derniers mois, avec les mêmes fins, plusieurs groupes faillis à l'image forte comme The Sharper Image (distribution de gadgets), Linens 'N Things (équipement de la maison) et Bombay (ameublement).

Le groupe Polaroid avait annoncé le 19 décembre son dépôt de bilan, après une fraude supposée du fonds qui le détenait, Petters Group.

Créé en 1937, grâce à l'invention d'un jeune Américain de 20 ans, puis devenue l'une des marques mondiales les plus connues après la Seconde Guerre mondiale, Polaroïd s'est endetté à la fin des années 80 pour résister à une offre de rachat hostile et investi sans succès dans de nouveaux produits.

Mal préparé à la révolution de la photo numérique, le groupe s'était déjà déclaré en faillite en 2001. Après avoir progressivement arrêté de fabriquer des appareils photos instantanés et des films, Polaroïd s'est tourné vers les écrans plats et le matériel de photo numérique.