Schlumberger supprime 1.000 emplois aux Etats-Unis

E24 avec AFP

— 

Le groupe franco-américain de services pétroliers Schlumberger va supprimer jusqu'à mille emplois en Amérique du Nord, soit 5% de ses effectifs dans la région, affirme le quotidien Houston Chronicle. Les suppressions d'emploi ont commencé dès mercredi 7 janvier d'après un porte-parole du groupe cité par le journal. Houston abrite l'un des deux sièges du groupe franco-américain, l'autre étant situé à Paris. Le groupe subit une réduction de son activité en raison de la baisse du prix du pétrole et de la plus faible demande. La période précédente de hausse du baril a conduit à beaucoup embaucher, l'heure est maintenant à l'austérité.

Schlumberger n'exclut pas d'aller plus loin dans la réduction de ses effectifs si la déprime du secteur pétrolier devait se prolonger dans l'année. Des suppressions d'emplois devraient aussi intervenir dans d'autres régions du monde, relève le Houston Chronicle. Selon un rapport de Pritchard Capital Partners, 10% des 84.000 employés dans le monde pourraient être renvoyés soit 8.400 salariés. Schlumberger avait prévenu un mois auparavant que ses résultats annuels seraient inférieurs à ce qu'attendaient les analystes.