Boeing supprime 4.500 emplois

E24 avec AFP

— 

Boeing dégraisse. Le constructeur aéronautique américain va supprimer 4.500 emplois dans sa branche avions commerciaux, a-t-il annoncé vendredi 9 janvier. Une partie de ces suppressions d'emplois s'effectuera à travers des licenciements "secs", a précisé le groupe dans un communiqué. Ces réductions vont permettre à la division avions commerciaux de retrouver le niveau d'effectifs qui était le sien au début de 2008. La restructuration affectera 6,6% des salariés de cette division.

Boeing doit maintenir sa compétitivité et de contrôler ses coûts, face au déclin de l'économie mondiale, a justifié le groupe. "Nous prenons des décisions de prudence pour faire en sorte que Boeing reste en bonne position dans l'environnement économique difficile actuel", a commenté le patron de la branche avions commerciaux, Scott Carson.

Une grande partie des suppressions d'emplois seraient effectuées dans des secteurs non directement liés à la production, alors que le groupe a plus de 3.700 appareils en carnet. La plupart des suppressions d'emplois affecteront les usines situées autour de Seattle, le berceau historique du groupe dans l'Etat de Washington (nord-ouest des Etats-Unis).

Cette annonce survient au lendemain de la publication des commandes de 2008, au nombre de 662. C'est moins de la moitié des 1.413 appareils commandés en 2007. Vers 18h40 GMT, l'action Boeing cédait 0,58% à la bourse de New York, à 44,53 dollars.