Barack Obama veut aider les ménages

E24 avec AFP

— 

Le président élu Barack Obama a souhaité dimanche 11 janvier que les fonds restant du plan de sauvetage du système financier (TARP) de l'administration Bush soient affectés prioritairement aux ménages qui risquent de perdre leur logement et aux petites entreprises. "Comme nombre de gens, j'ai été déçu par la manière dont tout ce processus du TARP a été mis en oeuvre", a déclaré Barack Obama sur la chaîne de télévision ABC.

Pour Barack Obama l'argent restant doit aller en priorité aux ménages et aux petites entreprises. "J'ai demandé à mon équipe de se réunir, de mettre sur pied un ensemble de principes sur la meilleure manière d'être transparents, qu'allons nous faire en terme de logements ? Comment allons nous cibler les petites entreprises qui sont sous une pression énorme?", a dit Barack Obama.

En octobre, l'administration du président George W. Bush avait élaboré un plan de sauvetage de 700 milliards de dollars pour éviter un effondrement du système financier américain et l'avait fait très vite adopter par le Congrès.

La moitié environ a été versée en particulier à des banques, des assurances ou encore aux constructeurs automobiles General Motors et Chrysler, pour leur éviter la faillite. Mais la mise en oeuvre du plan a été vertement critiquée en raison de son manque de transparence et de l'incapacité de l'administration à suivre l'allocation des fonds.

Il reste aujourd'hui 350 milliards de dollars dans le TARP, qui doivent être débloqués par le Congrès avant de pouvoir être utilisés.