110 millions pour loger policiers et gendarmes

E24 avec AFP

— 

La ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie a affirmé vendredi 9 janvier à Meaux (Seine-et-Marne) que "110 millions d'euros" seront consacrés en 2009 à l'immobilier de la police et de la gendarmerie.

La ministre inaugurait un complexe abritant la nouvelle annexe de l'hôtel de police de Meaux et un cantonnement de CRS, dont "la première pierre avait été posée par Jean-Louis Debré en 1997", a rappelé Jean-François Copé, député-maire UMP de Meaux. Les travaux ont été relancés "en 2002-2003 par Nicolas Sarkozy", a ajouté le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale.

Pour la ministre de l'Intérieur, "inaugurer un ensemble tel que celui-ci est une marque de l'engagement de l'Etat pour (sa) mission de protection et un acte de confiance en l'action quotidienne" des policiers. Cela marque aussi, a-t-elle poursuivi, "la volonté de l'Etat d'assurer un meilleur service à nos concitoyens, de mieux accueillir des fonctionnaires et les victimes".

Outre les 110 millions d'euros prévus, Michèle Alliot-Marie compte aussi sur son projet de loi d'orientation et de programmation de sécurité intérieure (LOPSI dont elle "espère qu'il va passer le plus rapidement possible" pour augmenter les possibilités "de partenariat public-privé" entre l'Etat, les collectivités et les entreprises. Ce partenariat permettra "d'accélérer les reconstructions, les constructions et les rénovations" du parc immobilier de la police et de la gendarmerie.