TDK dans le rouge sur les neuf premiers mois

E24 avec AFP

— 

Le groupe japonais de composants électroniques TDK a annoncé lundi 9 février un résultat dans le rouge sur les neuf premiers mois de son exercice clos en mars et la révision de ses prévisions sur 12 mois en raison du ralentissement mondial. Au cours de son troisième trimestre (octobre-décembre 2008), TDK a enregistré une perte nette de 2,45 milliard de yens (26,9 millions de dollars), contre un bénéfice net de 56,3 milliards de yens sur la période d'octobre à décembre 2007.

Au cours de la même période, son bénéfice d'exploitation a reculé de 87,4% à 9,27 milliards de yens, tandis que le chiffre d'affaires a cédé 10,6% à 588,3 milliards de yens. Selon TDK, la faible demande en appareils éléctroniques tels que les équipements liés à la video, les téléphones mobiles et les ordinateurs a affecté les ventes de ses composants, tandis que la vigueur du yen face aux autres devises a amoindri ses résultats à l'étranger.

TDK, qui a aquis le fabricant allemand de composants électroniques Epcos l'an dernier, a précisé qu'il s'attendait encore à des commandes faibles au quatrième trimestre (janvier-mars 2009) et à un yen toujours fort. En conséquence, le groupe a révisé pour la deuxième fois en un peu plus d'un mois ses prévisions pour l'ensemble de son exercice, prévoyant désormais un perte nette de 42 milliards de yens et une perte d'exploitation de 38 milliards de yens, pour un chiffre d'affaires de 741 milliards de yens. Début janvier,

TDK a annoncé la suppression de 8.000 postes
et la fermeture de quatre usines à l'étranger.