Verizon Wireless, nouveau numéro un américain du mobile

E24 avec AFP

— 

Verizon Wireless devient le nouveau numéro un américain des télécommunications mobiles. Le groupe a finalisé l'acquisition de son concurrent Alltel, a-t-il annoncé vendredi 9 janvier. Le groupe fusionné comptera 83,7 millions de clients, ce qui lui permet de passer devant le géant AT&T (72,9 millions). Verizon Wireless est une société commune du groupe américain Verizon (55% du capital) et du britannique Vodafone (45%). Elle avait annoncé en juin l'acquisition d'Alltel pour 28,1 milliards de dollars, dont 5,9 milliard de dollars en numéraire et 22,2 milliards en reprise de dette. Alltel (12,9 millions d'abonnés) couvre un large territoire géographique, surtout dans des zones rurales du centre et du sud des Etats-Unis.

Le chiffre d'affaire combiné des deux groupes doit dépasser les 52 milliards de dollars, soit 18% de plus que Verizon Wireless seul. Le rapprochement devrait permettre 9 milliards de dollars de synergies, espèrent-ils.

Verizon commencera à débaptiser les opérations d'Alltel au deuxième trimestre et que ce processus devrait se poursuivre au troisième. Le groupe a laissé entendre que la fusion pourrait avoir des conséquences sociales. "Tous les employés d'Alltel, en dessous du niveau de direction, vont continuer dans leurs fonctions actuelles, le temps pour Verizon Wireless d'évaluer les besoins en personnels nécessaires pour servir au mieux la clientèle et pour réaliser des synergies".