Une filiale de Publicis verse 15,5 millions de dollars à la justice américaine

E24 avec AFP

— 

Leo Burnett Company, une filiale du publicitaire français Publicis, a accepté de verser à la justice américaine 15,5 millions de dollars pour solder un contentieux sur une surfacturation, a annoncé mardi le département américain de la Justice dans un communiqué. Les faits reprochés découlent d'un contrat détenu par Leo Burnett pour faire la publicité des campagnes de recrutement de l'armée américaine entre 2000 et 2005.

Le montant se divise entre 12,1 millions de dollars versés en numéraire et l'équivalent de 3,4 millions de dollars de services fournis gratuitement par Leo Burnett. Deux anciens salariés de la société, qui avaient collaboré à l'enquête, ont reçu conformément à la loi américaine 2,79 milliards de dollars. Leo Burnett Company, qui porte le nom de son fondateur (un célèbre publicitaire américain), a son siège à Chicago. Publicis a racheté Leo Burnett en acquérant son propriétaire, le groupe Bcom3, en 2002.