General Motors pourrait supprimer 5.000 emplois

E24

— 

General Motors, qui a reçu une aide d'urgence du gouvernement, prévoit de licencier jusqu'à 5.000 salariés pour réduire ses coûts, selon une information de Bloomberg. General Motors avait pourtant annoncé qu'il comptait ouvrir des guichets de départ.

Le constructeur automobile, qui a reçu 9,4 milliards de dollars en aide d'urgence, devrait confirmer cette information lors de son rapport d'étape au gouvernement le 17 février. General Motors a en effet jusqu'au 31 mars pour prouver sa viabilité commerciale, condition posée à l'octroi d'une aide d'urgence par l'Etat américain.

Depuis lors, la conjoncture ne cesse de se dégrader, pesant un peu plus sur le secteur automobile américain à la recherche d'un second souffle.