Économie

(POUR CAROLINE 03 01) Aviation civile en 2008: hausse des accidents mais baisse des victimes

Le nombre d'accidents d'avions civils s'est établi à 147 sinistres en 2008, en augmentation de 6% par rapport à 2007, mais le nombre de victimes a baissé de 10% à 876 décès, a annoncé vendredi le Bureau d'archives des accidents aéronautiques (BAAA, basé à Genève).

Le nombre de décès dans des accidents d'aviation civile a été le plus bas depuis 2004 ce qui permet à l'année 2008 de figurer parmi les plus sûres des 50 dernières années, selon le BAAA.

L'aviation civile avait connu en 2007 son plus faible nombre d'accidents depuis 1963 avec 136 accidents (965 morts), soit 28 de moins qu'en 2006 qui avait déjà été une année très favorable.

En 2008, 26% des accidents se sont produits en Amérique du Nord, 19% en Asie, 16% en Amérique du Sud, 12% en Afrique, 11% en Europe, 11% en Amérique centrale et 5% en Océanie.

Le BAAA a enregistré 28 accidents survenus lors de vols de ligne, 26 lors de vols cargo, 22 lors de vols privés et 12 lors de vols charters et de vols d'entraînement.

L'Europe a été le théâtre de la plus grave catastrophe aérienne de l'année dernière, le 20 août à Madrid avec un bilan de 154 morts lors du crash d'un MD-82 de Spanair. Il s'agissait aussi du plus grave accident d'avion sur ce continent depuis 1988.

Les autres accidents d'avion les plus graves se sont produits: le 14 septembre en Russie à Perm (Boeing 737-500 d'Aeroflot Nord, 88 morts), le 24 août au Kirghizistan à Bichkek (Boeing 737-200 d'Itek Air, 65 morts, le 21 février au Mexique à Mérida (ATR42 des Santa Barbara Airlines, 46 morts), le 15 avril en République démocratique du Congo à Goma (Douglas DC-9 d'Hewa Bora Airways, 40 morts) et le 10 juin à Khartoum (Airbus A310 des Sudan Airways, 28 morts).

Le constructeur européen Airbus a enregistré la perte de 3 appareils (un A310 et deux A320) contre 11 pour Boeing (2 727, 4 737, 3 747, un 777 et un B-52), selon le BAAA.

Il a également enregistré la perte de 25 Cessna, 19 Beechcraft, 12 Antonov, 8 Piper, 7 PZL-Mielec, 6 De Havilland Canada, 5 Rockwell, 4 Pilatus, 4 Grumman, 4 Britten-Norman, 3 Casa, 3 Fokker, 3 Illiouchine, 3 Learjet, 3 Lockheed, 2 Swearingen, 2 PAC, 2 Douglas, 2 ATR, 2 Socata et enfin un appareil des constructeurs suivants : Gippsland, Harbin, Let, McDonnell Douglas, Mitsubishi, Neiva, Partenavia, Embraer, Dornier, Raytheon, Convair, Canadair et British Aerospace.

Le BAAA comptabilise les accidents d'appareils capables de transporter au moins six passagers en plus de l'équipage. Ne sont pas comptabilisés les hélicoptères, les ballons, les montgolfières, les dirigeables, les planeurs, les avions de chasse...

Il considère qu'un avion a été accidenté lorsqu'il a subi de tels dégâts qu'il doit être retiré du service, qu'il y ait eu des victimes ou non.