2.800 livrets A transférés de la Banque Postale

— 

Entre le 1er et le 12 janvier, seulement 2.800 livrets A ont fait l'objet d'une demande de transfert de la Banque postale vers une autre banque, ce qui est "très peu", affirme Patrick Werner, le président de la Banque, dans une interview parue lundi dans La Tribune.

L'ensemble des banques peut distribuer ce produit d'épargne qui était jusqu'à présent l'apanage de la Banque postale et de la Caisse d'épargne peut distribuer des Livrets A depuis le 1er janvier. Patrick Werner se montre néanmoins prudent: "Il serait tout à fait prématuré d'en tirer des conclusions définitives. Nous ne savons pas, par exemple, quel effet aura le nouveau taux du livret A au 1er février sur le comportement des épargnants. Ni non plus quelle sera réellement l'ardeur mise par les réseaux concurrents pour collecter du livret A", dit-il.

Le taux de rémunération du livret A passera de 4% à 2,5% le 1er février. Patrick Werner estime toutefois que ce taux reste encore "élevé par rapport à l'inflation". "En termes économiques c'est même un taux plus intéressant que les 4% de 2008, puisque l'inflation atteignait alors près de 3,5%", souligne-t-il. Patrick Werner se félicite en outre que soit restaurée la "hiérarchie des taux d'intérêts entre les produits", relevant le paradoxe qu'il y avait en 2008 à ce que "l'épargne immédiatement disponible (soit) pratiquement aussi bien, et parfois mieux, rémunère que l'épargne longue".