Des fêtes désastreuses pour les grands magasins américains

E24 avec AFP

— 

Les fêtes de fin d'année n'ont pas sauvé l'année des groupes américains de distribution. En décembre, les ventes se sont contractées de 1,7% par rapport à 2007, et de 2,2% pour les deux mois de novembre et décembre. La chaîne de grands magasins Macy's a fait état d'une baisse de ses ventes de 4,7% en décembre par rapport à la même période de l'année précédente, et 4,0% à magasins comparables. Elle a annoncé la fermeture de onze magasins, pour un total de 960 emplois.

"Ce fut une saison des fêtes exceptionnellement difficile. Les distributeurs ont été contraints de réduire les prix pour inciter les clients à acheter", a commenté Michael Niemira, économiste en chef de l'ICSC, cité dans un communiqué. Las, "même cette stratégie n'a pas suffi, l'inquiétude élevée quant à la sécurité de l'emploi et à l'augmentation des annonces de suppressions d'emplois ayant contribué à peser sur la volonté et la capacité des consommateurs à dépenser", a-t-il poursuivi. Les commerces ont également été desservis par une météo défavorable, glaciale dans certaines régions.

Les gagnants de ces fêtes ont été les enseignes pratiquant les plus bas prix, avec en tête Wal-Mart dont les ventes (hors essence) ont progressé de 4,3% (1,9% à périmètre comparable). Mais le numéro un mondial fait moins bien que prévu et a dû revoir à la baisse ses prévisions de résultats trimestriels.