L'Allemagne veut épauler les entreprises à hauteur de 100 milliards

E24 avec AFP

— 

Le gouvernement allemand veut soutenir les entreprises en ces temps de crise. Il prévoit de mettre en place des garanties de 100 milliards d'euros pour aider les sociétés allemandes à se financer, a indiqué mercredi 7 janvier le chef du groupe parlementaire CDU-CSU Volker Kauder. Cette caution apportée par l'Etat doit éviter que des entreprises se retrouvent en difficultés si les banques leur refusent des crédits. Ou si le marché financier, toujours grippé, ne permet pas l'émission d'emprunts obligataires à des conditions raisonnables.

"Aussi longtemps que les banques n'augmentent pas leur disposition à octroyer des crédits, le pouvoir public doit rendre les investissements possibles pour l'économie, en mettant à sa disposition des crédits", et la création d'un "Fonds Allemagne" est prévue à cette fin, a justifié Volker Kauder dans le quotidien General Anzeiger à paraître jeudi. Interrogé par l'AFP, le ministère de l'Economie s'est refusé mercredi soir à confirmer officiellement le projet. "Nous ne ferons aucune déclaration à ce sujet pour le moment", a dit le porte-parole.

Ce dispositif est calqué sur le système déjà mis en place pour les banques. Le gouvernement allemand a déjà mis en place des garanties d'un montant total de 400 milliards d'euros pour les établissements financiers, destinées à faciliter leur refinancement. La caution de l'Etat sera ouverte à "toute entreprise ayant un problème de financement", pour peu qu'elle ait "un business plan solide", selon un document du ministère des finances cité par le Handelsblatt.

Selon le journal économique, la chancelière Angela Merkel discutera de ce concept vendredi avec des représentants de PME. La décision d'entériner le projet doit tomber lors d'une réunion des partis de la coalition gouvernementale CDU et SPD.

Ce système de garanties complèterait ainsi le nouveau plan de relance de 50 milliards d'euros sur deux ans annoncé lundi.