RBS ne vendrait plus son assurance

E24 avec AFP

— 

Royal Bank of Scotland, dont le gouvernement britannique contrôle 57,5% du capital, renoncerait à la cession de ses activités d'assurance faute d'avoir reçu une offre satisfaisante depuis leur mise en vente au printemps, écrit le Sunday Times .

Selon le journal, la banque a rejeté une première offre émanant de la société d'investissements CVC Capital partners et, tout en n'écartant pas ce candidat, aurait également engagé des discussions avec une autre société d'investissements, BC Partners.

Les activités d'assurance, qui comprennent notamment deux des plus importantes marques d'assurance de dommages britanniques, Direct Line et Churchill, sont valorisées à 7 milliards de livres (7,27 milliards d'euros). "Cependant, il est de plus en plus improbable qu'un candidat fasse une offre susceptible d'être acceptée par RBS", a indiqué le journal, précisant que "la banque est proche d'abandonner totalement la cession". D'autant que, a-t-il souligné, le nouveau directeur général de RBS Stephen Hester souhaite concentrer le groupe sur ses activités domestiques et considèrerait la branche assurance comme un générateur important de liquidités.

Un repli domestique qui pourrait avoir pour conséquence la cession de la participation de 4,3% que RBS détient dans Bank of China, estimée à plus de 1,5 milliard de livres, a relevé le journal. Une porte-parole de la banque s'est refusée à tout commentaire.

Si aucune décision n'a encore été prise dans un sens ou un autre, une annonce "est possible dans les prochaines semaines", a poursuivi le Sunday times. Elle devrait intervenir avant la fin de l'année financière de la banque en février.

Agences de notation et analystes s'attendent également à ce que RBS lance une alerte sur résultats notamment à cause de son exposition sur l'immobilier commercial en Irlande et au Royaume-Uni, d'une perte maximale de 400 millions de livres à cause de la fraude du courtier américain Bernard Madoff et de nouvelles dépréciations d'actifs dans ses activités de banque d'investissement.