La fusion Dow Chemical-Rohm and Haas à nouveau sur les rails

JBX avec AFP

— 

La cotation de Dow Chemical et Rohm and Haas était suspendue vers 18H30 GMT lundi 9 mars à la Bourse de New York, alors que la chaîne de télévision CNBC annonçait un accord entre les deux chimistes américains, qui s'opposaient sur un projet de fusion. Un porte-parole de l'opérateur boursier NYSE a annoncé que la cotation avait été suspendue en raison de la publication imminente d'informations. Lorsque les échanges sur ces titres ont été interrompus, le titre Rohm and Haas bondissait de 17,41% à 74,91 dollars, celui de Dow Chemical chutait de 11,11% à 6,32 dollars. Selon CNBC, les termes de l'accord en voie d'annonce devraient être consommés au 1er avril.

Vendredi 6 mars, les deux chimistes américains avaient annoncé qu'ils avaient relancé leurs pourparlers sur leur projet de fusion, gelé depuis janvier dernier, et le litige les opposant à ce propos. Un procès devait d'ailleurs s'ouvrir lundi 9 mars pour les départager, dont l'ouverture a été retardée en raison de ces pourparlers. La fusion avec Rohm and Haas, annoncée en juillet 2008 pour plus de 18 milliards de dollars, avait été suspendue en janvier 2009 à la suite de l'annulation en décembre d'une lucrative coentreprise de Dow Chemical au Koweït, qui aurait apporté une large partie du financement nécessaire - quelque 7,5 milliards de dollars.

Le PDG de Dow Chemical, Andrew Liveris, a plusieurs fois assuré qu'il restait attaché au projet de fusion mais qu'il n'en avait pas les moyens pour le moment et qu'une fusion précipitée menacerait la viabilité des deux entreprises. Mais Rohm & Haas estimait que Dow Chemical s'était engagé et les deux chimistes s'en étaient remis à la justice pour trancher leur différend.