Lenovo va supprimer 450 emplois en Chine

E24 ave AFP

— 

La crise et les suppressions d'emplois gagnent la Chine. Le groupe chinois Lenovo, quatrième fabricant mondial d'ordinateurs, a annoncé mercredi 26 février qu'il allait licencier environ 450 personnes en Chine. Les emplois concernés sont des postes de soutien aux opérations au plan mondial. Le groupe avait déjà annoncé

2.500 licenciements
en raison d'une faible demande due à la crise globale. "Bien que pénibles, ces réductions d'effectifs sont indispensables pour faire face au ralentissement économique général", souligne le PDG Yang Yuanqing, dans un communiqué.

Lenovo a annoncé des pertes nettes de 97 millions de dollars au troisième trimestre 2008 finissant en décembre qu'il attribue à la baisse de la demande. La demande mondiale pour les ordinateurs individuels de Lenovo ont baissé de 5% au troisième trimestre par rapport à l'année dernière. Le chiffre d'affaires pour le troisième trimestre a également baissé de 20% par rapport à l'année précédente à 3,59 milliards de dollars.

Lenovo avait annoncé le 5 février qu'il allait remplacer son directeur général américain et revenir à une direction chinoise, après de mauvais résultats au 3e trimestre. Yang Yuanqing, président de la compagnie, va retrouver les fonctions de directeur général tandis que le contrat de l'Américain William Amelio, qui occupait ce poste depuis 2005, ne sera pas renouvelé.