Fusion en vue dans l'assurance non-vie japonaise

— 

Mitsui Sumitomo Insurance Group Holdings, Aioi Insurance et Nissay Dowa General Insurance envisagent un regroupement de leurs opérations pour devenir le plus important groupe japonais d'assurance non-vie, selon des sources citées par l'agence Bloomberg, afin de mieux résister à l'une des plus graves récessions du pays.

La télévision japonaise NHK a également divulgué les négociations, indiquant qu'elles étaient actuellement dans leur "phase finale". Les trois assureurs auraient ensemble une valeur boursière de 1.780 milliards de yens, soit 13,9 milliards d'euros environ. Leur chiffre d'affaires combiné atteindrait 2.700 milliards de yens soit 21,3 milliards d'euros.

Le nouveau groupe dépasserait le leader actuel du secteur de l'assurance non-vie, Tokio Marine Holdings, par le montant du chiffre d'affaires. En juillet dernier, Tokio Marine avait repris l'américain Philadelphia Consolidated Holding Corp pour 4,7 milliards de dollars.

Les groupes d'assurance doivent faire face à la chute de leurs primes d'assurance dans une économie japonaise en récession. C'est en particulier le cas de l'activité d'assurance automobile, dans un marché en contraction. L'automobile représente 55% des primes de Mitsui Sumitomo.

"Une fusion est le seul moyen pour les entreprises de survivre lorsqu'elles doivent réduire leurs coûts", déclare le gérant de fortune Toru Komatsu à l'agence Bloomberg.

Les assurances de voitures ont représenté 55% des primes d'assurance perçues au Japon au cours de l'exercice clos fin mars, selon la General Insurance Association of Japan. Durant le premier semestre de l'exercice en cours, les primes déclarées par les 26 membres de l'association ont diminué de 2,6% à cause de la chute des ventes d'assurances automobiles.