Renault préparerait un plan de chômage technique en Espagne

E24 avec AFP
— 

 Après Sandouville,    Valladolid? Le site internet du quotidien El    Mundo a affirmé dimanche que Renault préparait des mesures de chômage    technique en 2009 pour son site du nord de l'Espagne. Tout en refusant de    démentir ces informations, la direction de Renault Espagne a qualifié de "rumeur    sans fondement" et de "spéculations" les propos du    quotidien ibérique.  

 5.500 ouvriers seraient touchés, notamment, ceux de la partie fabrication de    moteurs. Des employés qui jusque-là avaient été relativement épargnés. De    son côté, la partie assemblage du site de Valladolid est déjà affectée par    des mesures de chômage technique. Un arrêt de production de dix jours y est    prévu dans les semaines à venir.  

 Automobile 

 Le chef du gouvernement espagnol José Luis Rodriguez Zapatero a annoncé le 14    octobre des discussions avec le président français Nicolas Sarkozy sur    l'avenir des usines Renault en Espagne. " Nous nous sommes donnés trois    semaines pour travailler ensemble et essayer de donner une réponse    satisfaisante pour les deux pays", a-t-il expliqué.  

 La semaine passée, le constructeur japonais    Nissan avait annoncé la suppression de 1.680 emplois à Barcelone    . Dans une interview au quotidien Publico,    Zapatero a émis l'idée d'un "plan européen" d'appui    à l'industrie affectée par la crise, en particulier au secteur automobile.