American Express supprime 10% de ses effectifs

E24 avec AFP

— 

Le groupe américain de services financiers American Express a annoncé jeudi 30 octobre la suppression de 7.000 emplois, soit environ 10% de ses effectifs à l'échelle mondiale, dans le cadre d'un programme de réduction de ses coûts de 1,8 milliard de dollars. Le plan d'économies mis en place inclut "des réductions d'effectifs (...) et des coûts d'exploitation et une révision à la baisse des dépenses d'investissement", a indiqué le groupe qui avait été dégradé par Moody's.

Il prévoit une provision pour restructuration comprise entre 370 et 440 millions de dollars (avant impôts) au quatrième trimestre essentiellement pour financer "l'élimination d'environ 7.000 emplois". "Le programme de restructuration va nous permettre de traverser une des périodes les plus difficiles que nous ayons connues depuis plusieurs dizaines d'années", a indiqué le Pdg Kenneth Chenault.

Les suppressions d'emplois toucheront surtout les activités administratives, mais pas les secteurs ayant un contact direct avec le consommateur, a précisé le groupe. American Express procèdera en outre à un gel des hausses de salaires des cadres et des embauches en 2009. Les économies réalisées de cette manière ont été chiffrées à 700 millions en 2009.

Par ailleurs le groupe compte diminuer ses dépenses en conseil et autres services professionnels, en voyages et loisirs pour des économies estimées à 125 millions de dollars, l'an prochain. En outre, les investissements seront revus à la baisse, pour économiser 1 milliard de dollars en 2009.