GDF Suez assure la continuité de fourniture du gaz

E24 avec agences

— 

GDF Suez a assuré jeudi 1er janvier qu'il n'avait pas de problème pour "assurer la continuité de fourniture du gaz" à ses clients. Le groupe français se voulait rassurant après l'annonce de la suspension des livraisons de gaz russe à l'Ukraine. "Gazprom est l'un de nos partenaires depuis plus de 30 ans, c'est un fournisseur fiable", a indiqué une porte-parole à l'AFP.

"Nous sommes en mesure d'assurer la fourniture à nos clients grâce à notre portefeuille d'approvisionnement très diversifié", a ajouté la porte-parole de GDF Suez et à des "capacités de stockage importantes en France et en Europe". Même tonalité en Allemagne Pologne et en Italie où les gouvernements assurent que l'approvisionnement est assuré. L'Autriche a elle indiqué être prête à puiser dans ses réserves. L'Union européenne, présidée désormais par la République tchèque, a appelé Moscou et Kiev à "honorer leurs engagments" concernant la livraison de gaz naturel à l'Europe.

Le représentant de la compagnie russe Gazprom a peu avant assuré que les livraisons à l'Union européenne, dont 80% transitent par l'Ukraine, étaient maintenues. "Le transit vers l'Europe continue avec un volume de 300 millions de mètres cubes par jour", a-t-il déclaré. En 2006, pareil scénario avait affecté l'Europe.

L'arrêt des livraisons de gaz à l'Ukraine par la Russie, jeudi matin, intervient après l'échec des négociations entre les compagnies gazières des deux pays. En début d'après-midi, les autorités ukrainiennes ont assuré qu'il n'y avait pas de conséquences dans le pays. Pour le moment.

Un conseiller du Premier ministre ukrainien s'est même voulu optimiste en assurant qu'un contrat de livraison pour l'année 2009 entre la Russie et l'Ukraine sera signé d'ici au Noël orthodoxe le 7 janvier.