Les tarifs et prestations qui changent au 1er janvier

— 

CONSOMMATION

• La taxe sur les alcools de plus de 25 degrés augmente de 23% soit de 13 centimes d'euros par décilitre à 16 centimes. Le produit de cette taxe sera affecté à la branche maladie de la Sécurité sociale.

REDEVANCE

• La redevance audiovisuelle, actuellement d'un montant de 116 euros par an, sera

indexée sur l'inflation
.

FAMILLE

• Augmentation de 3% des prestations familiales: allocations familiales, prestation d'accueil du jeune enfant (Paje), complément familial, majoration d'aide à la famille pour l'emploi d'une assistante maternelle, allocation d'éducation de l'enfant handicapé, de parent isolé, notamment. Ainsi, une famille de deux enfants touchera 123,92 euros d'allocations familiales, l'allocation mensuelle de base de la Paje passe à 177,95 euros.

• Le plafond du montant des cotisations de l'Aged (allocation de garde d'enfant à domicile) est revalorisé de 1,5%.

• Les aides au logement (allocations de logement, aide personnalisée au logement, forfait charges) sont revalorisées de 2,95%.

TRANSPORT

• Le prix des passeports, qui deviennent biométriques, augmente: de 60 à 89 euros pour les adultes, de 30 à 45 euros pour les 15-18 ans. Le passeport était gratuit jusqu'à présent pour les moins de 15 ans, il coûtera désormais 20 euros.

• Les tarifs des courses de taxis augmentent de 3,2%. Le montant d'une course minimum passe de 5 à 6 euros.

• Les employeurs devront prendre en charge la moitié de l'abonnement au transport collectif de leurs salariés pour leur trajet domicile-travail. Le décret reste à paraître.

• Annualisation du malus écologique sur les voitures les plus polluantes: 160 euros par an pour les véhicules émettant plus de 250 gr de CO2 par kilomètre. Concerne les véhicules acquis et immatriculés pour la première fois en France à compter du 1er janvier 2009.

ASSURANCE

• Les tarifs des assurances auto devraient se stabiliser, voire reculer (jusqu'à -4%). Pour les habitations, une hausse comprise entre 2 et 5% sera appliquée. C'est sur le volet Santé que la hausse des contrats sera la plus marquée (jusqu'à 8%), les complémentaires cherchant à répercuter la nouvelle taxe sur leur chiffre d'affaires (1 milliard d'euros pour l'assurance maladie).

SECURITE SOCIALE

• Le plafond de la Sécurité sociale, utilisé pour le calcul de certaines cotisations sociales (assurance vieillesse, contribution au Fonds national d'aide au logement, régimes complémentaires de retraite notamment) passera à 2.859 euros par mois, soit une hausse de 3,1%.