Schaeffler cherche un investisseur extérieur

— 

Le groupe familial Schaeffler, très endetté après la prise de contrôle de l'équipementier automobile Continental, veut ouvrir son capital à un investisseur extérieur.

Maria-Elisabeth Schaeffler et son fils Georg ajoutent avoir besoin dans l'intervalle d'une aide de l'Etat. Ils se disent prêt à verser des commissions et des intérêts sur toute aide publique qu'ils pourraient recevoir.

Les Schaeffler soulignent que les éventuels investisseurs qui pourraient être intéressés se montrent réticents en raison de la crise économique et du débat sur leur renflouement par l'Etat alors qu'ils ont acquis une entreprise de taille supérieure à la leur. "Nous espérons trouver des investisseurs au plus tard après la reprise économique", déclare-t-ils.