Affaire Madoff: 36 milliards au compteur

— 

L'affaire Madoff, qui révèle chaque jour son lot de surprises, commence à coûter de plus en plus cher. Alors que lundi les premières pertes déclarées par les institutions financières touchées situaient le coût potentiel de la fraude à 13 milliards de dollars environ, le chiffre atteint 36 milliards quatre jours plus tard, selon le dernier pointage de l'agence Bloomberg.

Les principales "victimes" sont des sociétés de gestion alternative comme Fairfield Greenwich Group (7,5 milliards de dollars), la banque espagnole Banco Santander (3,1 milliards) ou Bank Medici AG (2,1 milliards) ou Access International Advisors (1,4 milliard).

Selon les documents remis par les autorités, la fraude de Bernard Madoff au sein de sa société de gestion Bernard L. Madoff Investment Securities atteindrait 50 milliards de dollars. L'autorité américaine chargée de la liquidation de la société a estimé à six mois le délai pour comprendre l'ensemble des opérations, fictives ou non, réalisées par Madoff.