Burberry: un chiffre d'affaire trimestriel supérieur aux attentes

E24 avec agences

— 

Le chiffre d'affaire trimestriel du groupe britannique de luxe Burberry est supérieur aux attentes. Sur la période octobre-décembre, il a réalisé un chiffre d'affaires de 329 millions de livres sterling (360 millions d'euros), en hausse de 9% à changes constants.

A données comparables, les ventes ont toutefois baissé de 3% au troisième trimestre. "Le chiffre d'affaires a bénéficié d'une forte activité promotionnelle, notamment en décembre", explique la société. "Cela a eu un impact sur la marge brute mais a permis un écoulement profitable des excédents de stocks. Ces tendances devraient se maintenir au quatrième trimestre." Le secteur du luxe devrait cependant connaître un recul de ses ventes en 2009.

Le groupe annonce par ailleurs la suppression d'environ 540 emplois afin de préserver sa rentabilité dans un climat difficile. Les réductions d'effectifs devraient concerner 250 personnes en Espagne et jusqu'à 290 en Grande-Bretagne, où le groupe va fermer son usine de Rotherham, dans le nord de l'Angleterre. En Espagne, le groupe a l'intention de "moderniser davantage sa chaîne d'approvisionnement, de fermer l'activité Thomas Burberry destinée au marché espagnol et dont l'activité n'est pas assez performante, et de rationaliser l'activité pour refléter le niveau plus bas des ventes sur ce marché".

Ces licenciements entrent dans le cadre d'un programme de réduction de coûts de 50 millions de livres sur 2009/2010, dont 15 à 20 millions de livres avaient été annoncés en novembre, et 30 à 35 millions de plus mardi matin. La directrice générale Angela Ahrendts a estimé dans le communiqué que les marchés étaient actuellement "difficiles et volatiles". "Ces économies, couplées à des stratégies éprouvées, une perception forte de notre marque et une gestion prudente, nous placent en bonne position pour traverser une période actuelle difficile et en sortir plus forts encore quand l'économie mondiale repartira", assure-t-elle.