France Télévisions consacre 1 million d'euros aux nouveaux habillages de ses chaînes

Catherine Vincent
— 

Le 5 janvier, les chaînes de France Télévisions (France 2, France 3, France 4, France 5 et France Ô) ne diffuseront plus de publicité après 20h. Une spécificité sur laquelle le groupe entend jouer en renforçant l'identité de ses chaînes. Le groupe audiovisuel public consacre donc 1 million d'euros à une évolution des habillages qui seront à l'antenne dès le 5 janvier prochain, soit 200.000 euros par chaîne, a appris E24 auprès de France Télévisions.

De nouveaux jingles pub d'accord, mais surtout des "idents", petits films d'autopromotion de 20 secondes qui seront placés là où, aujourd'hui, il y a de la pub. "C'est la première fois que de grandes chaînes hertziennes utilisent en France ce type d’autopromotion faisant appel à des "mini clips"", fait savoir France Télévisions.

Dans le détail, France 2 "jouera sur l’efficacité d’une idée forte en associant deux scènes de vie distinctes n’en formant qu’une au final". France 3 "affirmera sa proximité à travers des scènes de vie poétiques, des personnages variés évoluant de l’urbain vers le rural". France 4 "privilégiera l'humour avec des scènes de vie drôles et décalées, en s’appuyant sur la 3D". France 5 "renforcera sa signature "faisons connaissances " sous forme de comédies musicales inspirées du quotidien de chacun". France Ô "ouvrira les portes à tous les horizons et à toutes les cultures".

Cette évolution des habillages résulte d ‘un travail mené conjointement par les directeurs artistiques des cinq chaînes (Stéphen Harlé pour France 2, Laurent Sauvage pour France 3, David Djaoui pour France 4, Eric Rinaldi pour France 5 et Corinne Alexia-Dabo pour France Ô) sous le pilotage transversal d’Alain Vautier, directeur des antennes de France 3.

Trois agences ont été retenues pour ce travail: Ultimatum pour France 2, Dream on pour France 3, France 4 et RFO, et Luigi & Luigi pour France 5.