Nucléaire: Toshiba aurait remporté un contrat de plus de 6 milliards d'euros

E24 avec AFP

— 

Toshiba aurait emporté un contrat pour la fourniture de deux réacteurs nucléaires aux Etats-Unis, une première pour un fabricant de centrales nippon sur le marché étranger, a affirmé ce lundi 19 janvier la presse locale. Le montant du contrat se situerait dans une fourchette allant de 600 à 800 milliards de yens (5 à 6,7 milliards d'euros), selon leYomiuri Shimbun.

"La maison-mère Toshiba a remporté un appel d'offres auprès de la compagnie américaine NRG", a assuré le quotidien généraliste de droite, précisant que les deux sociétés devraient officialiser cette information d'ici la fin du mois de mars. La commande en question porterait sur deux réacteurs à eau bouillante (REB ou BWR), d'une puissance unitaire de 1.400 mégawatts (MW) et devant entrer en exploitation en 2015.

Le conglomérat industriel avait par ailleurs annoncé il y a quelques jours que sa filiale américaine Westinghouse avait remporté sa troisième commande de construction de deux réacteurs aux Etats-Unis depuis que les Américains ont renoué avec l'énergie nucléaire. Westinghouse avait déjà signé en 2008 deux autres contrats pour la construction de deux centrales nucléaires dotées chacune de deux réacteurs aux Etats-Unis.

Ces trois projets sont les premiers sur place depuis vingt ans, les Etats-Unis n'ayant relancé que récemment leur programme nucléaire, gelé après l'accident de Three Mile Island en 1979. Environ 30 nouveaux réacteurs doivent être construits dans le pays au cours des 20 prochaines années.

Pour cette série de juteux contrats potentiels, le groupe Toshiba/Westinghouse est en concurrence avec les alliances formées par le français Areva et le japonais Mitsubishi Heavy Industries (MHI) d'une part, et par le japonais Hitachi et l'américain General Electric d'autre part.