La crise frappe les intérimaires allemands

E24 avec AFP

— 

Quelque 100.000 intérimaires ont déjà perdu leur emploi en Allemagne du fait de la crise économique et financière, a affirmé jeudi 1er janvier 2009, une responsable du syndicat des services Verdi. "Ces licenciements littéralement de masse doivent cesser immédiatement", a affirmé Petra Gerstenkorn, membre de la direction du syndicat qui a notamment appelé les entreprises à tout faire pour préserver les emplois. Elle a également appelé à protéger "les intérimaires contre le dumping salarial et contre les mini-salaires qui n'ont rien de chrétien".

Le président de l'Agence allemande pour l'emploi Frank-Jürgen Weise a récemment estimé que le nombre de chômeurs pourrait augmenter de quelque 2,98 millions à présent à 3,6 millions d'ici à six mois si la situation économique continuait à se dégrader. En octobre, le chiffre des chômeurs en Allemagne était passé sous la barre des 3 millions pour la première fois depuis 16 ans.

La chancelière allemande Angela Merkel est accusée de ne pas avoir réagi suffisamment à la crise jusqu'ici du fait d'un plan de soutien de la conjoncture de 31 milliards d'euros, jugé largement insuffisant. Un deuxième plan de soutien de quelque 30 milliards d'euros (

on parle même de 40 milliards)
est en préparation et
devrait être annoncé à la mi-janvier
. Angela Merkel, lors de ses souhaits du Nouvel an, a affirmé que son gouvernement entendait faire tout son possible pour maintenir l'emploi.