9 millions de Français utilisent un ordinateur pour consulter des contenus média

E24 avec AFP

— 

Les habitudes de consommation des médias changent. Tous les jours. Une nouvelle étude d'Ipsos MediaCT en apporte la preuve. Selon cette étude, qui porte sur un échantillon de plus de 4.000 personnes, l'utilisation quotidienne d'un ordinateur ou d'un téléphone mobile pour consulter des programmes audiovisuels ou des articles de journaux a progressé. Cet automne en France, cette réalité quotidienne a concerné 8,9 millions de personnes, soit un gain d'1,2 million d'utilisateurs supplémentaires par rapport au printemps 2008.

Radio numéro 1

C'est la radio qui est le premier média consulté sur ordinateur ou portable. En octobre, 21,4 millions d'internautes (soit sept sur dix) ont écouté la radio en direct ou en différé de cette façon. La consultation de vidéos sur des sites de télévision, portails généralistes et sites de partage a séduit, quant à elle, un internaute sur deux au cours des trois derniers mois. Ils sont 15,7 millions d'internautes a avoir regardé ou téléchargé un programme vidéo sur un site de télévision et 17,4 millions d'internautes sur un site généraliste ou de partage de vidéo en ligne. Enfin, la lecture de quotidiens ou magazines en version numérique a concerné un internaute sur cinq au cours des trois derniers mois.

Eco, bandes annonces et vidéos

La musique et les journaux d'actualité demeurent les piliers des contenus consommés en convergence. Cependant l'engouement pour les séries et feuilletons à la TV se traduit également sur internet. Par ailleurs, en cette période d'incertitudes économiques, 12% de ceux qui écoutent la radio sur l'ordinateur ou le portable ont consulté des contenus dédiés à l'économie ou la finance. Enfin, les vidéos réalisées par des internautes, les vidéos sur la musique et les bandes annonces de films constituent le tiercé gagnant pour les sites généralistes et de partage de vidéos en ligne.

La liberté de choisir

Interrogé sur les motifs de ce nouveau mode de consommation, près de quatre internautes sur dix mentionnent la possibilité de choisir le moment de consultation du programme ou l'opportunité de rattraper un programme manqué. Trois internautes sur dix voient dans la convergence la possibilité d'accéder à des programmes et services exclusifs. Enfin, la liberté de suivre un programme partout est également de plus en plus recherchée.