Daniel Bouton a vendu ses stock-options

E24 avec AFP

— 

1,3 million d'euros de plus-value. C'est le montant que le président de la Société Générale, Daniel Bouton, aurait engrangé en moins de quatre mois par la vente d'actions de la banque acquises au titre des stock-options, selon le site Mediapart. La Société Générale ne veut en aucun cas commenter les calculs de Mediapart mais reconnaît que "Daniel Bouton a effectué des levées et cessions d'options et d'actions issues de stock-options antérieures pour régler ses impôts et rembourser l'emprunt contracté pour l'augmentation de capital de février 2008". Sans commenter le montant avançé par le site internet, la Société Générale ajoute que "Daniel Bouton n'a touché aucun traitement au premier semestre 2008, comme il en avait pris l'initiative lors du conseil d'administration du 23 janvier 2008, ni aucun bonus, ni aucune attribution de stock-options liée à l'année 2007".