Virgin Atlantic discute avec Lufthansa pour BMI

E24 avec AFP

— 

La compagnie aérienne Virgin Atlantic a annoncé mercredi 10 décembre discuter avec sa rivale Lufthansa de l'avenir de la compagnie régionale britannique BMI. Lufthansa est en passe de s'octroyer 80% du capital de BMI. Elle lui a même proposé de fusionner.

Virgin Atlantic "est en discussions avec Lufthansa à propos de l'avenir de BMI". Aucune partie ne se précipite. Le dossier reste ouvert. "Ces discussions pourraient conduire ou pas à un accord, et une nouvelle annonce sera faite en temps voulu", a indiqué la compagnie codétenue par Singapore Airlines et le groupe Virgin du milliardaire Richard Branson, dans un communiqué transmis à l'AFP.

Lufthansa est en passe de s'octroyer 80% du capital de BMI, dont elle détient déjà 30%, grâce à l'acquisition programmée de la participation de 50% du principal actionnaire de la compagnie britannique, Michael Bishop. Les 20% restants sont détenus par la compagnie suédoise SAS.

Virgin très intéressée

Dès l'annonce de la montée au capital de Lufthansa, fin octobre, Virgin Atlantic avait réaffirmé son intérêt pour un rapprochement avec BMI. Virgin Atlantic s'était déjà dite en avril "très intéressée" par une fusion avec BMI, expliquant qu'elle permettrait de faire concurrence à British Airways à l'aéroport de Londres-Heathrow.

Virgin Atlantic, qui opère des liaisons long-courrier, dont la plupart avec l'Amérique du Nord, avait déjà tenté à plusieurs reprises et sans succès un rapprochement avec BMI, qui est quant à elle spécialisée dans les vols court-courrier.